Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 10:19

 2013 1422

 

J'avais envie d'improviser un genre de burger sucré avec les grosses meringues qui me restaient, de les garnir de produits frais et légèrement acidulés pour contre-balancer avec le trop sucré de la meringue. L'association fraise/basilic, testé auparavant ici, m'a convaincu de retenter le coup en y ajoutant un peu de citron. Vous découvrirez ici la version XXL, parfaite pour les amoureux de meringues, mais vous pouvez très bien, pour les plus petits appétits, décliner le burger en tartine. Cette recette est vraiment enfantine lorsqu'il nous reste des meringues sous la main, en 10 minutes, vous avez un dessert prêt à déguster ! 

 

  • Grosses meringues
  • 3 cs de fromage blanc
  • 1 cs de basilic frais ou non
  • Un demi citron
  • Fraises

Dans un bol, mélanger le fromage blanc avec le basilic préalablement hacher.

Ajouter le jus d'un demi citron.

Trancher à la mandoline des fraises.

Disposer la sauce au fromage blanc sur une des meringues avec les fraises tranchées.

Râper un peu de zeste de citron.

C'est prêt !

 

2013 1427

Repost 0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 10:07

    2013 1415     

      Les fleurs d'Accacia sont déjà de retour par chez nous, alors, avant qu'elles jonchent totalement le sol, j'en ai profité pour reproduire ma recette sur les beignets aux fleurs d'Accacia. Bien que je vous l'avais déjà partagé, on ne se lasse pas des bonnes choses. C'est tellement bon, on a l'impression de manger un petit bout de nature. J'envisage sérieusement de m'attaquer par la suite à d'autres fleurs. Vous verrez certainement le résultat dans les prochaines semaines, alors en attendant, je vous laisse (re)découvrir la recette.    

  • 1 oeuf
  • 130 gr de farine
  • 10 cl d'eau gazeuze
  • 1 cc de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • Autant de fleurs d'accacia que vous le souhaitez !

 

Dans un saladier, verser la farine, la levure chimique et le sucre vanillé.

Casser l'oeuf, puis verser l'eau gazeuze.

Incorporer les fleurs d'accacia dans la préparation (plus y en a, mieux c'est)

Dans une friteuse, déposer l'équivalent d'une cuillère à soupe de pâte à beignets.

 

 

 

2013-1419.JPG

 

 

 

Repost 0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 09:46

2013-1404.JPG

 

C'est certainement "la" recette, même THE recette, à faire. Je ne suis pas vraiment pâtisserie à la base, alors réaliser un millfeuille était un sacré objectif que m'a lancé ma mère pour son anniversaire. Ne sachant pas faire la pâte feuilleté moi-même, j'ai utilisé celles du commerce ce qui m'a permis de gagner forcement beaucoup de temps et ce qui permettra également de rendre accessible la recette aux plus novices. Malgré tous les couacs de la recette, le résultat était là, les pâtes bien croustillantes, la crème patissière bien parfumée, et le fondant réussi par je ne sais quel exploit (de dernière minute). Armez-vous de patience, ne vous découragez pas, le passage de réalisation du fondant est technique mais cette recette vaut largement le coup d'être réalisée.    

 

Pour 6 à 8 personnes :

  • 3 pâtes feuilletés
  • 1 L de lait entier
  • 2 gousses de vanille
  • 2 oeufs
  • 150 gr de sucre pour la crème + 300 gr de sucre pour le fondant
  • 1 cc de rhum
  • 10 cl d'eau   
  • Carreaux de chocolat noir   

Dans une casserole, faîtes chauffer le lait avec les gousses de vanille préalablement fendues.

Dans un saladier, blanchir les oeufs avec le sucre.

Une fois le lait chaud, verser la moitié du contenu dans le saladier et mélanger jusqu'à homogéinité de la crème.

Transvaser cette dernière préparation dans la casserole contenant le lait et la vanille.

Faîtes cuire durant 5 minutes à feu doux en remuant constamment jusqu'à épaississement de la crème, elle ne doit pas être trop liquide pour éviter qu'elle ne s'écoule trop lors de la dégustation, ni trop ferme.

Ajouter la cuillère à café de rhum.

Garnir la poche à douille de la crème et disposez-en uniformement sur deux plaques de pâtes feuilletés.

Procéder au montage du mille-feuille.

 

Pour réaliser le fondant, verser dans une casserole 300 gr de sucre avec 10 cl d'eau.

Cuire à petite ébullition jusqu'à atteindre 112°, si vous ne disposez pas de sonde de cuisson, tremper une petite cuillère dans le sirop, lorsque le sirop retombe, la consistance doit être épaisse. Pris entre les doigts, en roulant le sucre, on peut en former une boule.

Une fois la température atteinte, plongez la casserole dans un saladier d'eau froide pour refroidir la préparation.

A l'aide d'un fouet avec crochets ou à défaut d'un fouet classique (mais bon courage), battre la préparation jusqu'à obtention d'une consistance nappante, mais assez solide pour se tenir sur le millefeuille. Le fondant va progressivement se blanchir.

 

Faire fondre quelques carreaux de chocolat noir.

Le chocolat doit être assez liquide (mais pas trop) pour être utilisé dans la poche à douille.

Préparer votre poche à douille avec votre embout le plus fin, garnir de chocolat.

Verser le fondant sur le millefeuille, étaler avec une spatule.

Tracer des longues lignes de chocolat horizontales.

A l'aide de la pointe d'un couteau, tracer maintenant des lignes verticales en prennant bien soin de changer de sens d'une ligne à l'autre. A une ligne, votre couteau partira du côté gauche, à l'autre ligne, du côté et ainsi de suite...

* Oh, c'est beau ! *

Oui, maintenant, vous êtes quasiment un chef pâtissier mais en attendant placer au frigo votre magnifique gâteau pour quelques heures avant de le déguster !      

 

 

 

2013-1398.JPG

 

 

 

Repost 0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 21:23

IMG_0753.JPG

 

 

Ce dessert m'aura donné du fil à retordre, une poche à douille qui éclate dont les conséquences s'approche de la bombe Hiroshima culinaire dans toute la cuisine, une crème fouettée qui ne veut pas prendre avec les 30° d'une pleine après-midi, un dressage plus d'approximatif... Je peux dire enfin "ouf", j'y suis presque arrivée. Je tenais absolument à participer au concours de Poppy autour du thème du duo, en travaillant sur le duo fraises / basilic, mais également sur les textures, le fondant des quenelles basilic avec le côté cassant des feuilles de chocolat, lors de la dégustation, je ne vous parle même pas de ce joyeux mélange. J'aurais voulu mieux faire, plus jolie, plus travaillé, quelque chose à la hauteur de Poppy, mais c'est avec de la persévérance qu'un jour j'y arriverais. En attendant, je vous livre la recette...

  • Quelques fraises du jardin
  • 3/4 feuilles de basilic
  • 2 poignées de pastilles de chocolat pâtissier
  • 10 cl de crème liquide entière
  • 2 cs de sucre glace
  • Une goutte de colorant vert
  • Poivre

Mettre un saladier 15 minutes au congélateur.

Pendant ce temps, ciseler les feuilles de basilic.

Verser 10 cl de crème liquide entière dans le saladier, monter la crème à l'aide d'un fouet éléctrique durant 5 minutes.

Lorsque la crème commence à être ferme, ajouter le sucre glace. Fouetter encore quelque instant pour que la crème soit bien ferme.

Ajouter le basilic ciselé, un peu de colorant, mélanger, et placer au congélateur.

 

Cuire le chocolat au bain marie.

Lorsque le chocolat est fondu, donner quelques tours de moulin à poivre.

Le chocolat doit être légèrement relevé.

Sur une feuille de papier sulfurisé, verser à plusieurs reprises un peu de chocolat que vous étalerez avec une spatule. Donnez y la forme que vous souhaitez !

Mettre au frigo durant 15 minutes.

 

Laver et équetter les fraises.

Détaillez les en tronçons généreux dans le sens de la longueur.

 

Sorter les feuilles de chocolat, déposer en une au centre de l'assiette.

Réaliser quelques quenelles de crème fouéttée au basilic, ajouter les fraises.

Refermer d'une autre feuille de chocolat.

Déguster !

 

 

 

Repost 0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:00

  IMG_0410.JPG

 

 

Pour ma 12e participation à un tour en cuisine, je devais piocher une recette dans la "cuisine d'ariane" et c'était "aux milles délices" qui devait faire de même sur le blog. Les Kringles fleurissent sur la blogosphère, et le nom de cette recette m'a toujours intrigué, tellement intrigué que je l'ai rebaptisé inconsciemment Pringles. Pourtant rien à voir avec les Pringles, puisque je vous assure que cette recette vaut largement le coup d'être dégustée lors d'un petit dej' copieux !  

  • 300 gr de farine
  • 30 gr de poudre d'amande
  • 30 gr de sucre
  • 60 gr de beurre
  • 12 cl de lait tiède
  • 10 gr de levure sèche
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • Pépites de chocolat
  • 100 gr de Philadelphia
  • 1 oeuf

Dans une casserole, faîtes tiedir le lait, puis ajouter la levure sèche ainsi que le sachet de sucre vanillé. Laissez reposer 5 minutes.

Dans un saladier, verser la farine, le sucre, le beurre en petits dés et la pincée de sel.

Pétrir la pâte, puis incorporer la préparation précédente avec l'oeuf et le philadelphia. Former une boule de pâte à la main, et continuer de pétrir au moins 5 minutes en rajoutant si besoin un peu de farine.

La pâte obtenue doit être moelleuse. Laisser lever jusqu'à qu'elle triple de volume.

Dégazer la pâte et l'étaler au rouleau pour obtenir une épaisseur de 5/6 mm.

Etaler dessus un peu de beurre fondu, la poudre d'amande, le sucre et les pépites de chocolat.

Rouler la pâte pour former un boudin que vous diviserez ensuite en deux dans le sens de la longueur.

Torsader les deux boudins ensemble, puis réunir les deux extrémitées.

Disposer la couronne sur du papier sulfurisé et laissez reposer à nouveau pour une durée de 45 minutes.

Préchauffer le four à 180°, et enfourner durant 20 minutes.

 

IMG_0412.JPG

 

 

 

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 12:55

  IMG_0338-copie-2.JPG

 

Pour ma participation au concours "citron, si bon" du site 750gr je me suis éclatée à mettre du citron à toutes les sauces, en gelée, en mousse, ou encore confit. C'est quand même un dessert qui prends du temps... Mais sincerement ca vaut largement le coup, la mousse légère et très peu sucré se marie à merveille avec la puissance du chocolat, les lamelles de gelée acide s'équilibre avec les zestes confits. C'est un dessert qui a de la tenue, et qui saura séduire les amoureux du citron.

 

Pour 4 personnes :

  • 3 citrons
  • 100 gr d'eau
  • 170 gr de sucre
  • 1 gr d'agar-agar
  • 2 blancs d'oeufs
  • 10 cl de crème liquide
  • 1/2 plaquette de chocolat

Les coupes en chocolat :

  • Moules en silicone
  • 1/2 plaquette de chocolat

Faîtes fondre au bain marie la moitié de la plaquette de chocolat.

Lorsque le chocolat est bien fondu, napper en les moules en silicone à l'aide d'un pinceau.
Recouvrir bien l'intégralité du moule, n'hésitez-pas à faire une épaisseur conséquente afin que le démoulage soit plus simple.
Mettre au frigo pendant 20 minutes, ou au congélateur pour que le chocolat fige plus vite. Vous pouvez faire des retouches en passant une deuxième couche de chocolat, et en remettant par la suite au frigo.



La gelée au citron :

  • Le jus d'un citron
  • 1 gr d'agar-agar

Dans un bol, verser le jus d'un citron.

Mettre la moitié dans une casserole à chauffer, et diluer à froid l'autre moitié avec l'agar-agar.
Une fois l'agar-agar bien dilué dans le jus, verser la préparation dans la casserole. Saupoudrer de sucre. Après 2 minutes d'ébullition, couper le feu, verser dans une assiette que vous aurez préalablement recouvert de film alimentaire pour faciliter la découpe.
Laisser prendre pendant 2 heures.

 

Les zestes confits :

  • Le zeste d'un citron
  • 150 gr de sucre
  • 100 gr d'eau

A l'aide d'un économe, éplucher le zeste d'un citron. Détailler des fines lamelles.
Dans une casserole, mettre les zestes et recouvrir d'eau. A ébullition, récupérer les zestes, et changer l'eau. Répéter l'opération encore 2 fois, cela permettra d'enlever l'amertume des zestes.
Dans une casserole, verser 10 cl d'eau et 150g de sucre, faîtes chauffer. A ébullition, plonger les zestes, et laisser les confire durant 35 minutes. Réserver.

 

La mousse au citron :

  • 2 blancs d'oeufs
  • 10 cl de crème
  • 20 gr de sucre

Dans un saladier, verser les 10 cl de crème entière, monter en chantilly la préparation, verser 20g de sucre, et le jus d'un citron. La chantilly doit être bien ferme.
Dans un autre saladier, monter les 2 blancs d'oeuf en neige. Les blancs d'oeuf doivent être également bien ferme.
Incorporer les blancs d'oeuf à la préparation précédente, mélanger délicatement. La mousse doit être légère, peu sucré. 

 

 

IMG_0332.JPG

Repost 0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 13:00

IMG_0205.JPG

 

Après avoir dégusté dimanche midi les restes du menu à base de truffe confectionné par ma mère, sa brouillade et son risotto m'ont presque laissé sur ma faim, fallait bien conclure ce repas par un jolie dessert. Deux petites minutes pour réfléchir, 10 minutes de préparation, et le voici ... !

 

Pour 2 personnes :

  • 1 pomme
  • 2 cs de sucre
  • 2 cs de fromage blanc
  • Un peu de jus d'un citron
  • 10 gr de beurre
  • 3 noisettes
  • Fleur de sel

Nettoyer soigneusement la pomme, conserver la peau. Trancher des quartiers fins de pommes.

Réaliser un caramel à sec, en soupoudrant de sucre une poêle. A coloration, disposer les tranches de pommes.

Rajouter le beurre, laisser cuire 2/3 minutes sur chaque face.

Disposer les tranches sur l'assiette. Saler légèrement avec la fleur de sel.

Torréfier les noisettes, concasser, et disposer les sur les tranches.

Dans un bol, verser le fromage blanc, un peu de jus de citron, mélanger, puis confectionner des quenelles de fromage blanc acidulé.

 

 

IMG 0206

 

 

Repost 0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 17:52

IMG_1293.JPG

 

 

 

 

La pomme au four est un bon moyen de manger autrement des pommes, un peu de sucre, et on l'oublie quelques minutes au four. Ici, on la revisite, on rajoute quelques raisins, un peu de rhum... pour en faire un goûter bien sympathique !

  • 1 pomme
  • 15 gr de beurre
  • Quelques raisins de corinthe
  • 1 cc de rhum brun
  • 1 cc de sucre
  • 1 cs de farine

Couper le haut de la pomme pour en former après cuisson un chapeau.

Creuser la pomme d'un bon centimètre. Napper la pomme d'une cc de rhum brun, et glisser-y 5 gr de beurre.

Préparer l'appareil à crumble, avec 1 cs de farine, 10 gr de beurre et 1 cc de sucre. Mélanger avec le bout des doigts pour former des petits grumeaux. Garnisser la pomme.

Déposer à votre convenance les raisins de corinthe, et enfourner la pomme pendant 30/35 minutes à 180 °

 

Pour plus de croustillant, vous pouvez étaler sur une plaque de cuisson l'appareil à crumble. Enfournez à 180 ° jusqu'à que l'appareil à crumble dore !

 

 

 blogsculinaires2012 

 

Merci beaucoup à tous les votants !

Veuillez me préciser le nom de votre blog ;)   

Repost 0