Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 08:38

 2013-1462.JPG

 

 

Après une petite absence due à des journées interminables de 11/12h de travail, je reviens avec une belle recette printannière. Les pois gourmands juste blanchis apportent un peu de croquants et un léger goût sucré. Pour les artichauts, vous pouvez bien sur conserver uniquement les coeurs, mais y laisser quelques feuilles c'est quand même plus jolie pour la présentation. Cette recette plaire certainement à vos ami(e)s veggie, et tous les autres obstinés aux légumes de saison !

 

Pour 4 personnes : 

  • 250 gr de riz rond
  • 1 L de bouillon avec une branche de thym + 1 verre de vin blanc
  • Pois gourmands
  • 4 petits artichauts
  • 1 petit oignon
  • 15 gr de beurre
  • Ricotta

 

Dans une casserole, faîtes revenir l'oignon ciselé dans le beurre.

Faîtes revenir ensuite le riz lentement sans coloration.

Ajouter le vin blanc, puis à abosrbtion complète verser l'équivalent de 10 cl de bouillon.

Répeter cette dernière opération jusqu'à consommer la totalité du bouillon, la cuisson doit s'étaler sur 30 minutes.

Vous pouvez évidemment refaire un peu de bouillon si le riz n'est pas assez cuit.

Dans deux petites casseroles, cuire séparemment les artichauts (cuisson 20 minutes) et les pois gourmands (cuisson 2 minutes) dans de l'eau bouillante salée.

Refroidir immidiatement les pois gourmands après cuisson en les plongeant dans de l'eau très froide.

Incorporer l'équivalent de la moitié d'un pot de ricotta (environ 100 gr) dans le riz.

Verser un peu plus de bouillon (ou de crème liquide) pour rendre le risotto bien crémeux.

Assaisonner de sel et de poivre.

Dresser les assiettes, râper un peu de parmesan dessus.

Dégustez immédiatement !

 

2013-1460.JPG

 

 

 

Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 10:14

    IMG_1298.JPG

   

Que ce soit en gratin ou même cuit vapeur, le brocoli me va très bien. Pourtant, on ne peut pas dire qu'il fait partie des légumes des plus savoureux, mais n'empêche qu'il a une bonne petite tête. Touffu ou encore consciencieusement dépiauté pour le cuisiner, moi, il me plaît. Mais j'avoue qu'il me plaît encore plus quand celui-ci est entièrement divisé en petits bouqets, parce que j'ai quelque part l'impression de manger des mini-arbres version Poly Pocket. M'enfin, la dernière fois, je me suis quand même lancée le défi d'en faire une soupe/velouté pour savoir ce qu'il avait vraiment dans le ventre. Mais pas facile, facile, de faire une soupe goûteuse et relevé avec simplement du brocoli, c'est pourquoi le fromage de chèvre est devenu mon allié. Après moultes combat avec les épices, Tabasco, chèvre, et j'en passe, je crois que je l'ai vaincu et que j'ai réussi mon défi. Le chèvre frais déposé à la dernière minute dans la soupe bien chaude, ben, oui, ça fait son petit effet.

  • 1 brocoli    
  • 2 pommes de terre
  • 1 carotte
  • 1 fromage de chèvre frais
  • Tabasco   
  • Sel / poivre       

A l'aide d'une râpe, raper le brocolis pour en dégager les petits grains. Réserver.

Diviser le brocoli en petits bouquets.

Couper les carottes en rondelles, les pommes de terre en dés.

Mettre dans une casserole les petits bouquets de brocoli, les carottes et les pommes de terre.

Recouvrir d'eau.

Cuire le tout une trentaine de minute.

Mixer, assaisoner, puis incorporer ensuite une goutte de tabasco (ou même deux !).

Détailler des lamelles du fromage de chèvre.

Servir la soupe dans les assiettes, disposer les lamelles de chèvre et les petits grains du brocoli.

Dégustez aussitôt !  

 

 IMG_1297.JPG

 

 

Repost 0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 10:47

IMG_1021.JPG   

Faire ses propres pâtes, c'est quand même la classe. Certes, elles sont bien plus difficile à faire que d'ouvrir une boîte Lustucru, mais incomparable au niveau du goût et de la texture. C'était la première fois que je tentais la technique des tagliatelles, et en retraçant son origine, j'ai appris que celles-ci cuites devaient mesurer exactement 8 millimètres de largeur soit l'équivalent de la 12 270e partie de la tour de Bologne donc plus précisément 7 millimètres de largeur cru. L'épaisseur, quant à elle, doit se situer entre 0,6 et 0,8 millimètres. Franchement, ils sont techniques ces Italiens, et j'imagine plutôt mal les cuisinières italiennes traditionnelles sortir leur règles au milieu de leur sacré fourbi pour faire un contrôle qualité de leurs pâtes. En bref, vous vous doutez sûrement que je ne me suis pas prêtée au jeu, sinon j'en avais pour toute la matinée. Néanmoins, elles étaient tip-top !

 

Pour 3 :

  • 200 gr de farine
  • 2 oeufs
  • 1 cs d'huile d'olive
  • 1 pincée de sel

Versez la farine avec le sel dans un saladier.

Battez les oeufs et l'huile d'olive dans un autre saladier que vous rajouterez ensuite dans la préparation précédente.

Pétrissez la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse, massez là avec un peu d'huile d'olive.

Conservez la au frais durant 30 minutes avant de l'étaler (la pâte sera beaucoup plus élastique)

Passez la pâte plusieurs fois par le réglage le plus large, en la pliant en trois à chaque fois, puis diminuez ensuite peu à peu le réglage.

Passez ensuite la pâte dans le module des tagliatelles.

Suspendez la pâte sur un manche à balai posé entre deux chaises pour la faire un peu sécher. Elle sera ainsi moins collante.

Une fois les tagliatelles terminées, plongez-les durant 3 minutes dans de l'eau bouillante !

 

 

IMG_1023-copie-1.JPG

 

 

 

PS : N'oubliez pas le super-concours pour l'anniversaire du blog, je compte sur vous !

 

concours

 

Repost 0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 11:42

IMG_0918.JPG

 

 

 

La saison des tomates est bel et bien fini, les dernières cueillies ont été l'occasion de tester une nouvelle recette. J'ai toujours pensé que les recettes les plus simples sont les meilleures. Elles sont néanmoins pas toujours facile, mais l'important étant de choisir des bons produits et de réaliser des associations cohérentes. Une simple tomate au sel est souvent bien meilleure que certain plat à l'apparence recherché mais qui se révèlent fade. Ces tomates longuement rôties s'imprégnent délicatement de l'ail et des couches d'herbes successives. En bouche, elles sont tendres et fondantes... le jus de cuisson est à mi chemin avec le caramel. Elles se marieront parfaitement avec une viande ou des pâtes fraîches. Ici vous avez la simplicité et la facilité, que demander de mieux ?

  • Tomates
  • 1 belle gousse d'ail
  • Basilic
  • Herbes de provence
  • Thym
  • Huile d'olive
  • Sel de guérande
  • Poivre

Couper les tomates en deux, ici dans le sens de la largeur.

Ciseler l'ail.

Disposer les tomates sur une plaque.

Saler, poivrer, ajouter l'ail et les herbes.

Verser un filet d'huile d'olive.

Enfourner à 180° durant 30 à 45 minutes (les tomates ne doivent pas devenir noires, car elles deviendraient amères)

 

 

Vous pourrez bien sur décliner cette recette avec des tomates cerises à déguster alors à l'apéro !

 

 

IMG_0916.JPG

Repost 0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 10:00

IMG_0847.JPG

 

J'ai récemment conclu un partenariat avec l'entreprise Regents Park, dont la spécialité est la fabrication de pains anglais. Entre les scones, crumpets, pancakes, muffins et bagels, les amateurs de produits anglais ne seront pas déçu. Leur shop-online vient de s'arrêter, mais vous retrouverez facilement leurs produits dans les grands supermarchés. J''ai évidemment réaliser une recette avec un de leur produit, de bonne qualité, les Bagels de Regents Park vous feront gagner énormement de temps à un Bagel fait entièrement maison. La recette est simplicime, 10 petites minutes et c'est prêt !

  • Bagel
  • Tomates séchées
  • Ricotta
  • Saumon fumé
  • Sel / Poivre

Trancher les Bagels en deux, enfourner durant 10 minutes à 200°.

Garnir de ricotta, poivrer, saler.

Alterner de tomates séchées et de petites tranches de saumon fumé.

Dégustez !

 

 IMG_0848.JPG

 

 

 

 

298865_10150269988172761_1016994_n.jpg

 

Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 09:58

IMG_0838.JPG

 

 

 

J'ai acheté récemment le livre "Viva Italia!" des éditions Larousse, un recueil de recettes à base de légumes qui sentent bon le soleil, mais aussi de risotto, pasta, et autres antipasti. Pour le prix modique de 10,50 euros, c'est plus de 200 pages qui nous font saliver avec des recettes traditionnelles. J'ai reçu la semaine dernière une mandoline du partenaire Attitude News, c'était l'occasion rêvée de la tester pour trancher les aubergines. Le résultat est plus que satisfaisant, le gain de temps énorme. En demi-heure, vous réalisez une recette originale à servir en guise d'entrée froide.

  • 2 aubergines
  • 10 cl d'huile d'olive
  • 2 cs de vinaigre balsamique
  • 1 cs de sucre
  • Le jus d'un citron
  • Le zeste d'un citron
  • Un peu de menthe
  • Sel / Poivre

Préparer la vinaigrette en versant l'huile d'olive, le jus et le zeste de citron, puis le vinaigre balsamique.

Mélanger bien au fouet, puis ajouter le sucre, saler, poivrer.

 

Couper les aubergines en tranches fines grâce à une mandoline puis disposez-les sur une plaque légèrement huilé.

Cuire 10 à 15 minutes à 200°.

 

Disposer les aubergines sur les assiettes, napper de la vinaigrette à l'aide d'un pinceau.

Hacher grossièrement quelques feuilles de menthe. Parsemer sur les aubergines.

A conserver au frais jusqu'au service :)

 

 

 

IMG_0839.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

76839330_p.png

 

libe-food-liberation-agregateur-blog-culinaire-copie-1

Repost 0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 10:21

IMG_0810.JPG

 

Je ne sais pas s'il existe un jour de la courgette, mais ce jour là pourrait très bien en faire office. Un culte à la courgette qui prends ses aises dans tous nos jardins, ou s'échappe parfois quelques spécimens de courgettes mutantes. J'avais plus particulièrement envie de travailler la fleur, jamais goûtée auparavant, un peu fadasse sur les bords mais esthétiquement intéressante, l'intérêt était de la travailler avec peps, alors vous prendrez bien une fleur de courgette farcie à la faisselle et au basilic frais accompagné de ses beignets au piment d'espelette ? Mais pour ceux qui veulent se lancer dans l'aventure, n'hésitez pas à faire un tour ici, l'atelier des chefs nous donne une bonne astuce pour réaliser des fleurs de courgettes farcies !

 

 

Pour les beignets :

  • Des fleurs de courgette
  • 100 gr de farine
  • 1 oeuf
  • La moitié d'un sachet de levure chimique
  • 1 cc de purée de piment d'espelette
  • 5 cl d'eau gazeuse
  • 5 cl de lait
  • Sel

Dans un saladier, mélanger la farine, l'oeuf, la levure, le lait, le sel, l'eau gazeuse et la purée de piment. Mélanger.

Tremper les fleurs dans la préparation, puis jeter dans de l'huile bouillante.

Faîtes dorer uniformément 1 minute.

 

Pour les fleurs de courgettes farçies :

  • Des fleurs de courgette
  • 1 faisselle
  • Basilic frais
  • Sel / Poivre
  • Huile d'olive
  • Vinaigre balsamique

Dans un petit bol, mélanger la faisselle avec le basilic frais haché finement. Saler, poivrer.

Garnisser la poche à douille, et farcir ensuite les fleurs.

Dans un autre petit récipient, faire une mini vinaigrette avec de l'huile d'olive et du vinaigre balsamique, napper avec un pinceau les fleurs et la courgette.

 

IMG_0815.JPG

 

 

 

 

 

 

Repost 0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 17:54

  IMG 0608

 

 

Vous savez tous que nous sommes en pleine saison des fèves, entre les pestos, purées, salades, poêlées, les recettes autour de ce légume fleurissent sur la blogosphère. Le jardin nous permet de tester différentes recettes sans se lasser, bouilli à peine quelques minutes, ici, on les préfère encore croquante. Son joli vert égaye nos assiettes, et avec quelques herbes tout juste cueillis, elle apporte un peu de fraîcheur dans nos cuisines.

  • Fèves
  • 2 belles gousses d'ail
  • 6 feuilles de persil
  • 6 feuilles de menthe
  • Huile d'olive
  • Fleur de sel
  • Poivre

Ecosser les fèves

Plonger les fèves dans de l'eau bouillante salée durant 7 minutes.

Egoutter, et verser immédiatement dans de l'eau très froide.

Ecosser la deuxième peau des fèves (oui, c'est trèèèèèès long).

Ciseler la menthe et le persil.

Ciseler l'ail.

Dans un saladier, verser les herbes, l'ail, ajouter un peu d'huile d'olive.

Saler, poivrer, verser ensuite les fèves et touiller !

Dégustez !

 

 

  IMG 0601

Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 09:00

  IMG_0505.JPG

 

Pour ma 19ème participation à un tour en cuisine, je devais réaliser une recette dans le blog d'Iclore et c'était le blog "sept chaudrons" qui devait choisir une recette ici. Ces fameuses pommes de terre ont fait le tour, et le re-tour, de la blogosphère, on en a pu en voir à toutes les sauces, épices... et visuellement c'est toujours aussi esthetique. J'attendais surtout de voir comment aller se comporter ces pommes de terre à la cuisson, puisque j'étais quasiment certaine qu'après 45 minutes de cuisson elle n'allait pas tenir le choc, finir toutes carbonisées au fond du four, et basta à la poubelle ! Que nenni, véridique, elles ont survécu ! La preuve...

 

  • Pommes de terre
  • Huile
  • Romarin

Détailler des lamelles de pommes de terre sans couper jusqu'au bout.

Recouvrir d'un peu d'huile et de romarin.

Enfourner à 200° durant 45 min / 1h

 

 IMG_0503.JPG

Repost 0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 10:28

IMG_0261.JPG

 

 

Après avoir épuiser la quasi-totalité de ma réserve de recettes autour du potimarron, il va falloir s'attaquer à un autre produit, l'observer, le dissequer, le découper sous différentes formes, et finir par le cuisiner. Pour conclure (ou pas) le chapitre sur le potimarron, je dirais que cette recette est une de mes préférés (bien qu'elle ne soit pas vraiment photogénique en sortant du four) tant au point gustatif qu'au niveau de la texture, un mélange sucré-salé comme je les aime avec une cuisson juste parfaite qui permet d'avoir un produit cuit mais ferme !  

  • La moitié d'un potimarron
  • 3 cs d'huile
  • 1 cs de miel
  • 1 gousse d'ail
  • Un peu de persil
  • Sel / Poivre

Eplucher le potimarron. Détailler-le en tranches fines que vous disposerez dans un plat.

Verser l'huile sur les tranches.

Enfournez durant 45 minutes à 200°.

Au bout de 15 minutes, rajouter le miel sur les tranches de potimarron.

Au bout de 30 minutes, rajouter l'ail haché.

Après cuisson, parsemer de persil, saler, poivrer.

 

Il est important d'arroser régulièrement les tranches du mélange afin que celles-ci puissent l'absorber uniformement.

 

 

 

 

A découvrir ici : soupe potimarron, carottes, orange amère ou encore le délicieux gratin au potimarron  ou le velouté au potimarron sur son nuage de morilles !

Repost 0